Analyse d’une catastrophe écologique en Seconde

Based on real facts
jeudi 10 juin 2010
par  Alain BUSSER

La réserve indienne d’Aamjiwnaang dans le Sud de l’Ontario est en procès contre l’industrie chimique canadienne.

Les Ojibwés mettent en avant non seulement la présence dans la rivière de Sarnia (Ontario), de substances connues pour leur toxicité telles que le mercure (chimie) et la dioxine, mais également l’étude de problèmes de santé dans la réserve, et notamment le fait suivant :


Sur les 132 bébés nés dans la réserve de 1999 à 2003, on ne compte que 46 garçons.

La moitié de 132 étant 66, la question qui se pose du point de vue juridique est de savoir si 46 est significativement inférieur à 66, ou si l’échantillon est assez petit pour qu’on puisse expliquer cette baisse par la fluctuation d’échantillonnage.

L’exercice, présent dans deux manuels de Seconde (édition 2010), a été donné en contrôle en Seconde.

D’après le cours,

En admettant que parmi 1000 naissances au hasard, on ait 515 garçons (statistiquement constaté), 95% des échantillons de 132 bébés auront un taux de garçons dans l’intervalle \left[0,515-\frac{1}{\sqrt{132}}; 0,515+\frac{1}{\sqrt{132}}\right], soit comme un élève l’a constaté pendant le contrôle, sur 132 bébés on s’attend dans 95% des cas à trouver entre 56 et 80 garçons.

Cette illustration de la notion d’intervalle de confiance, tout comme l’affaire Partida contre Castaneda, passionne les élèves, et a un bel avenir devant elle.

Le taux de garçons parmi les enfants Ojibwés de la réserve d’Aamjiwnaang est donc bel et bien anormalement bas. Ce qui peut s’expliquer par les faits suivants :

  1. Par un extraordinaire hasard, la réserve d’Aamjiwnaang est dans les 5% restants (échantillon non représentatif) ;
  2. Les Ojibwés de la réserve d’Aamjiwnaang sont des mutants qui conçoivent plus de filles (des amazones des temps modernes) ;
  3. Il y a réellement un lien avec la pollution...

Le phénomène prête quelque peu à sourire, mais la situation est particulièrement dramatique, d’autant qu’on peut s’attendre à une généralisation du phénomène...


Commentaires

Annonces

Prochains rendez-vous de l’IREM

Séminaire EDIM-IREM

- Mercredi 28 novembre 2018, 14h-18h, PTU, Saint-Denis, salle S23.6.
- Mercredi 13 février 2019, 14h-18h, campus du Tampon.
- Mercredi 6 mars 2019, 14h-18h, PTU, Saint-Denis, salle S23.6.
- Mercredi 10 avril 2019, 14h-18h, campus du Tampon.

Colloque EDIM-IREM

- Mercredi 5 juin 2019, 9h-12h et 14h-17h, Saint-Denis.

Fête de la science

- Du 10 au 18 novembre 2018. Thème : « Idées reçues ».

Semaine des mathématiques et congrès MATh.en.JEANS

- Du 25 au 31 mars 2019. Thème : « Jouons ensemble aux mathématiques ».


Brèves

Promenade singulière sur les points singuliers

vendredi 24 août

Le livre promenades d’Étienne Ghys est disponible au téléchargement sur le site de l’ENS de Lyon. Largement illustré, ce livre consacré à un problème de Maxime Kontsevitch dont l’énoncé est plutôt élémentaire, est une promenade dans toutes les mathématiques, informatique comprise, et pourrait bien réconcilier informaticiens et mathématiciens !

Gerbert sur Youtube

lundi 13 août

L’abaque de Gerbert possède désormais sa chaîne sur Youtube. Cela permet de se familiariser avec cet outil « innovant » pour l’apprentissage du calcul en cycles 2 et 3.

Nouveau record de nombre premier

mercredi 10 janvier

Depuis fin 2017, le plus grand nombre premier connu est 277 232 917-1, il s’agit donc d’un nombre de Mersenne. Son écriture décimale comprend plus de 23 millions de chiffres. On notera que cela signifie que 77 232 917 est lui-même un nombre premier (résultat de Fermat).

Comprendre la logique Shadok

dimanche 30 avril 2017

Le meilleur cours de maths Shadok jamais réalisé...
Vidéo succulente ajoutée sur la canal des archives de l’INA le 26 avril 2017.

Décès de Kenneth Arrow

mercredi 15 mars 2017

La vedette de la théorie du choix social, bien connue de nos lecteurs, est décédée récemment, à l’âge respectable de 95 ans.

CHAOS : une aventure mathématique

vendredi 8 mars 2013

CHAOS est un film mathématique constitué de neuf chapitres de treize minutes chacun. Il s’agit d’un film tout public autour des systèmes dynamiques, de l’effet papillon et de la théorie du chaos. Tout comme DIMENSIONS, ce film est diffusé sous une licence Creative Commons et a été produit par Jos Leys, Étienne Ghys et Aurélien Alvarez.

Sur le Web : CHAOS

Rencontres Mondiales Du Logiciel Libre Décentralisées à Saint-Joseph

mardi 28 juin 2011

C’est une manifestation qui aura lieu sur 3 jours, avec de nombreux
ateliers et conférences sur les logiciels libres.
C’est vendredi 1, samedi 2 et dimanche 3 juillet.

C’est une première dans l’île, petite soeur des Rencontres Mondiales du Logiciel Libre nationales qui se déroulent chaque année.

Le site des rencontres réunionnaises se trouve ici :
http://2011.d.rmll.info/

Yves Martin y donnera une conférence d’introduction à la géométrie hyperbolique avec CarMetal, Alain Busser parlera de sa contribution en tant que développeur à CarMetal et Nathalie Carrié présentera un logiciel d’élaboration de connaissances.
De nombreux ateliers vous y attendent : Ruby, Smalltalk, Stellarium, Audacity, Freeplane et d’autres encore...

Il y aura un « repas du libre » le samedi soir, si certains veulent s’y
inscrire en ligne.
Il y aura même une conférence sur l’agriculture libre.

Merci de consulter le programme régulièrement pour plus d’infos.

Médailles Fields 2010

mardi 24 août 2010

Les noms des quatre médaillés Fields 2010 ont été dévoilés lors de la cérémonie d’ouverture du Congrès international des mathématiciens à Hyderabad :

- Elon Lindenstrauss
- Ngô Bào Châu
- Stanislas Smirnov
- Cédric Villani.

Sur le Web : ICM 2010

L’univers de Labomath sur Netvibes

dimanche 23 mai 2010

Quand on aime les maths et qu’en plus on est prof de maths, on ne peut pas passer à côté de cet univers mathématique créé par Kostrzewa Bruno, auteur de l’excellent site personnel Labomath.
Il vous donnera peut-être envie de vous créer votre propre espace sur Netvibes et votre propre univers mathématique.
Allez-voir, c’est hallucinant !
Nathalie Carrié

MathRider : L’outil ultime ?

mardi 24 novembre 2009

MathRider ressemble un peu à Maple (serveur de maths avec calcul formel). Mais il est plus léger (moins de fonctionnalités, on s’y retrouve donc mieux). Et il est conçu pour faire de la programmation...

Cette suite logicielle (dedans il y a 3d-Xplor, GeoGebra, LaTeX etc.) est multiplateforme et les exemples correspondent assez bien au programme actuel du Lycée. Le seul reproche qu’on puisse lui faire est que l’aide est en Anglais (mais de toute façon si on veut programmer on écrit souvent des « for » et des « while »). Le chapitre sur les branchements conditionnels fait appel à un vocabulaire assez original.

Le moteur de calcul formel, MathPiper, est celui qui a été incorporé à GeoGebra.

Statistiques

Dernière mise à jour

dimanche 18 novembre 2018

Publication

798 Articles
Aucun album photo
138 Brèves
11 Sites Web
140 Auteurs

Visites

359 aujourd'hui
1603 hier
2554501 depuis le début
70 visiteurs actuellement connectés