Une semaine d’ethnomathématiques avec Éric Vandendriessche

jeudi 21 juin 2012
par  Dominique TOURNÈS

Éric Vandendriessche, chercheur en ethnomathématiques, est venu à la Réunion en avril 2012 à l’invitation de l’IREM et de Sciences Réunion. Il a participé au Festival du film scientifique de la Réunion, où il a présenté son film « Kaninikula, mathématiques aux îles Trobriand », et il a animé un stage à destination des enseignants de collège.

Éric Vandendriessche, un chercheur en ethnomathématiques

JPEG - 3.5 ko

Éric Vandendriessche mène un travail de recherche qui appartient au domaine de l’ethnomathématique. L’enjeu de son travail est d’étudier la rationalité de certaines activités à caractère mathématique (comme les jeux de ficelle) pratiquées dans des sociétés de tradition orale, en cherchant à rendre compte de la façon dont différents acteurs les perçoivent. Dans cette perspective, il mène des recherches ethnographiques en Océanie (Papouasie-Nouvelle-Guinée et Vanuatu) et en Amérique latine (Chaco paraguayen). En 2010, il a soutenu une thèse de doctorat en épistémologie et histoire des sciences, intitulée « String figures as mathematics ? », sous la direction de Karine Chemla et Sophie Desrosiers. En tant que chercheur, il est rattaché au laboratoire SPHERE (CNRS et université Paris-Diderot).

Par ailleurs, Éric Vandendriessche est le responsable du site CultureMATH, site expert des Écoles normales supérieures et du ministère de l’Éducation nationale. Ce site a une vocation à la fois de culture générale et d’accompagnement des nouveaux programmes de l’enseignement secondaire. Son ambition est de rendre compte du foisonnement des idées mathématiques à différentes époques et dans différentes cultures, sans se limiter strictement aux notions enseignées aujourd’hui au collège et au lycée.

Liens pour mieux connaître Éric Vandendriessche :

Kaninikula, mathématiques aux îles Trobriand

JPEG - 8.1 ko

Durant le festival du film scientifique de la Réunion, organisé par Sciences Réunion du 13 au 21 avril 2012, Éric Vandendriessche a présenté en première mondiale son film « Kaninikula, mathématiques aux îles Trobriand », un film tiré de ses recherches sur les jeux de ficelle.

Le film a été projeté lors de la soirée d’ouverture du festival et durant plusieurs matinées destinées aux scolaires. En complément du film, les spectateurs ont pu s’initier à quelques figures de ficelle (voir portfolio ci-dessous) : pour permettre cette interactivité appréciée du public, James Caratini, directeur de Sciences Réunion, n’avait pas hésité à préparer 300 bouts de ficelle de 2 mètres !

Sujet du film :

L’activité qui consiste à appliquer à une boucle de ficelle une succession d’opérations effectuées avec les doigts, et parfois avec les dents ou les pieds, pour obtenir une figure finale, a été observée dans diverses aires culturelles, et tout particulièrement dans des sociétés de tradition orale. Chez les Trobriandais de Papouasie-Nouvelle-Guinée, cette pratique est appelée « Kaninikula ».

Le film « Kaninikula, mathématiques aux îles Trobriand » suit le fil d’une recherche en ethnomathématiques dont l’enjeu est de montrer que la création de ces figures de ficelle relève d’une pratique mathématique.

JPEG - 59.9 ko

Article paru dans le Quotidien de la Réunion du vendredi 13/04/2012 :


Ce jeu papou est mathématique

« Kaninikula » est un jeu de ficelles étudié par l’épistémologue Éric Vandendriessche, c’est également le film de cette étude entre mathématiques et
ethnologie, projeté ce soir en ouverture du festival du film scientifique.

Les math sont partout y compris dans les sociétés de tradition orale. Éric Vandendriessche est spécialiste de l’histoire des sciences, enseignant
au sein du CNRS, il étudie les jeux de ficelles à travers le
monde. Son film « Kaninikula mathématiques aux iles Trobiand » illustre l’étude qu’il a menée pendant six ans dans ces îles de Papouasie Nouvelle-Guinée. Femmes et enfants, mais les hommes savent jouer, pratiquent
là-bas un jeu où il faut réaliser des figures de plus en plus complexes en racontant
des histoires. « On y retrouve des pratiques à caractère mathématique
comme l’algorithme », explique le réalisateur. Une remarque qui n’a pourtant
rien d’une évidence. Comment reconnaître une activité mathématique
quand celle-ci n’est pas reconnue comme telle ? Le film répond à cette question point de départ des recherches. On y alterne les retours en studio avec manipulations de formes et l’immersion dans cette société
insulaire. « C’est un jeu avec un côté ludique et des références
amusantes pour ses pratiquants, raconte Éric Vandendriessche. On se rend compte qu’il y a cependant une forme de pédagogie et l’apprentissage
des formes y est progressif. » Pédagogie justement, le chercheur
rencontrera mardi des enseignants du secondaire afin de leur faire découvrir l’ethnomathématique.

N. B.

Un stage d’ethnomathématiques pour les professeurs de collège

En marge du festival, Éric Vandendriessche a animé un stage d’ethnomathématique pour le rectorat (dispositif 11A0280753, module 17971). Ce stage du PAF, rattaché au thème prioritaire « Histoire des arts au collège », a réuni 15 enseignants et formateurs d’enseignants pendant deux journées.

Participants au stage :

  • BONNET Marie-Adeline, collège Quartier-Français (Sainte-Suzanne)
  • BOULEVART Caroline, collège Bourbon (Saint-Denis)
  • CARRIÉ Nathalie, lycée Antoine-Roussin (Saint-Louis)
  • GRONDIN Éric, collège Montgaillard (Saint-Denis)
  • HAYON Valérie, collège Les Aigrettes (Saint-Paul)
  • HOARAU Thierry, collège Maison-Blanche (Saint-Paul)
  • LALLEMAND Thierry, inspection de Sainte-Suzanne
  • LEGROS Willy, collège Guy-Moquet (Saint-Benoît)
  • LORIN Claudine, collège Les Alizés (Saint-Denis)
  • MARTIN Yves, université
  • MOREL Marie-Virginie, collège Beauséjour (Sainte-Marie)
  • NOYER Muriel, collège Adrien-Cadet (Les Avirons)
  • ROUSSEL Brigitte, université
  • TIENNOT Luc, université
  • TOURNÈS Dominique, université

Contenu du stage :

Séance 1 - Ethnomathématiques : une nouvelle discipline ?

Les sociétés « traditionnelles », souvent sans écriture, ont été très longtemps mises à l’écart du champ d’étude des historiens et des pédagogues des mathématiques. Nous chercherons à comprendre pourquoi, puis nous nous intéresserons aux premières recherches sur les pratiques mathématiques de ces sociétés. En particulier, nous comparerons les travaux fondateurs de Marcia Ascher, Ubiratan D’Ambrosio et Paulus Gerdes, qui, dans les années 1970, proposèrent presque simultanément leur propre vision d’un nouveau champ interdisciplinaire appelé « ethnomathématiques ».

Séance 2 - Ethnomathématiques sur le terrain

Les premières études ethnomathématiques ont souvent résulté de l’analyse de sources secondaires (publications d’anthropologues par exemple). Les travaux de Dominique Vellard sur le calcul mental pratiqué chez les Bambara du Mali, et plus récemment, ceux de Marc Chemillier à propos de la divination Sikidy à Madagascar, montrent que les enquêtes de terrain permettent de mieux saisir les aspects cognitifs de certaines activités et d’en dégager le caractère mathématique.

Séance 3 - Qu’est-ce qu’une activité à caractère géométrique ?

Des activités dans lesquelles interviennent des nombres et des mesures sont facilement identifiées comme relevant des mathématiques par les historiens et les pédagogues des mathématiques. Il n’en est pas de même des activités à caractère « géométrique » comme la réalisation de frises, de textiles ou de vanneries. En nous appuyant sur les recherches de Ron Eglash sur les fractales africaines et celles d’Éric Vandendriessche sur les jeux de ficelle, nous montrerons comment les concepts de transformation et d’algorithme permettent de soutenir que la création de certains artéfacts relève d’une activité mathématique.

Séance 4 - Ethnomathématiques et pédagogie

Depuis les années 1970, des expérimentations pédagogiques visant à enseigner les mathématiques en tenant compte du contexte culturel ont souvent été menées et décrites par certains pédagogues. Dans un premier temps, nous nous interrogerons sur les questions épistémologiques que soulève cette approche culturelle de l’enseignement des mathématiques, puis nous analyserons quelques cas précis comme celui de l’enseignement de la géométrie élémentaire proposé par Paulus Gerdes.

Des sites en français pour aller plus loin

En complément des liens donnés plus haut vers les travaux d’Éric Vandendriessche, on trouvera quelques travaux d’ethnomathématique en français aux adresses suivantes :

Bibliographie de base sur l’ethnomathématique


Commentaires

Navigation

Annonces

Prochains rendez-vous de l’IREM

Séminaire EDIM-IREM

- Mercredi 8 mars 2017, 14h-18h, PTU, Saint-Denis, salle S23.6
- Mercredi 12 avril 2017, 14h-18h, campus du Tampon
- Mercredi 3 mai 2017, 14h-18h, PTU, Saint-Denis, salle S23.6
- Mardi 13 juin 2017, 14h-18h, campus du Tampon
- Mercredi 14 juin 2017, 14h-18h, PTU, Saint-Denis, salle S23.6

Semaine des mathématiques

Du 23 mars au 4 avril 2017 dans l’académie de la Réunion.


Brèves

Décès de Kenneth Arrow

mercredi 15 mars

La vedette de la théorie du choix social, bien connue de nos lecteurs, est décédée récemment, à l’âge respectable de 95 ans.

CHAOS : une aventure mathématique

vendredi 8 mars 2013

CHAOS est un film mathématique constitué de neuf chapitres de treize minutes chacun. Il s’agit d’un film tout public autour des systèmes dynamiques, de l’effet papillon et de la théorie du chaos. Tout comme DIMENSIONS, ce film est diffusé sous une licence Creative Commons et a été produit par Jos Leys, Étienne Ghys et Aurélien Alvarez.

Sur le Web : CHAOS

Rencontres Mondiales Du Logiciel Libre Décentralisées à Saint-Joseph

mardi 28 juin 2011

C’est une manifestation qui aura lieu sur 3 jours, avec de nombreux
ateliers et conférences sur les logiciels libres.
C’est vendredi 1, samedi 2 et dimanche 3 juillet.

C’est une première dans l’île, petite soeur des Rencontres Mondiales du Logiciel Libre nationales qui se déroulent chaque année.

Le site des rencontres réunionnaises se trouve ici :
http://2011.d.rmll.info/

Yves Martin y donnera une conférence d’introduction à la géométrie hyperbolique avec CarMetal, Alain Busser parlera de sa contribution en tant que développeur à CarMetal et Nathalie Carrié présentera un logiciel d’élaboration de connaissances.
De nombreux ateliers vous y attendent : Ruby, Smalltalk, Stellarium, Audacity, Freeplane et d’autres encore...

Il y aura un « repas du libre » le samedi soir, si certains veulent s’y
inscrire en ligne.
Il y aura même une conférence sur l’agriculture libre.

Merci de consulter le programme régulièrement pour plus d’infos.

Médailles Fields 2010

mardi 24 août 2010

Les noms des quatre médaillés Fields 2010 ont été dévoilés lors de la cérémonie d’ouverture du Congrès international des mathématiciens à Hyderabad :

- Elon Lindenstrauss
- Ngô Bào Châu
- Stanislas Smirnov
- Cédric Villani.

Sur le Web : ICM 2010

L’univers de Labomath sur Netvibes

dimanche 23 mai 2010

Quand on aime les maths et qu’en plus on est prof de maths, on ne peut pas passer à côté de cet univers mathématique créé par Kostrzewa Bruno, auteur de l’excellent site personnel Labomath.
Il vous donnera peut-être envie de vous créer votre propre espace sur Netvibes et votre propre univers mathématique.
Allez-voir, c’est hallucinant !
Nathalie Carrié

MathRider : L’outil ultime ?

mardi 24 novembre 2009

MathRider ressemble un peu à Maple (serveur de maths avec calcul formel). Mais il est plus léger (moins de fonctionnalités, on s’y retrouve donc mieux). Et il est conçu pour faire de la programmation...

Cette suite logicielle (dedans il y a 3d-Xplor, GeoGebra, LaTeX etc.) est multiplateforme et les exemples correspondent assez bien au programme actuel du Lycée. Le seul reproche qu’on puisse lui faire est que l’aide est en Anglais (mais de toute façon si on veut programmer on écrit souvent des « for » et des « while »). Le chapitre sur les branchements conditionnels fait appel à un vocabulaire assez original.

Le moteur de calcul formel, MathPiper, est celui qui a été incorporé à GeoGebra.

Le blog du prof geek

lundi 16 novembre 2009

Voici un blog publié sous licence Creative Commons à consommer sans modération pour les enseignants qui utilisent l’outil informatique (et les TICE).

J’ai adoré notamment la vidéo sur le cahier de textes en ligne.

Blog découvert dans le Café pédagogique de ce matin.

Nathalie Carrié

Sur le Web : Le blog du prof geek

Cours vidéo en ligne pour le collège

dimanche 30 août 2009

Philippe Mercier, professeur à Morhange (Moselle), a mis en ligne un cours vidéo couvrant l’ensemble du programme de mathématiques du collège, de la 6e à la 3e. Cet outil pédagogique peut être utile aux collégiens, aux parents d’élèves, aux personnes en formation continue et aux formateurs. Le cours est complété par un forum d’aide en mathématiques.

Un merveilleux travail mathématique et artistique

jeudi 25 juin 2009

Maria Carla Palmeri est professeur de mathématiques dans un collège de Florence (Italie). Cette année, elle a fait utiliser Cabri à ses élèves de 11 ans, une heure par semaine pendant toute l’année. Il en est résulté une magnifique vidéo mettant en scène quelques-unes de leurs constructions et animations : Le Fabuleux Monde de Cabri.

Galeries CaRMetal

dimanche 19 avril 2009

Le site CaRMetal autorise depuis le 19 avril la possibilité pour les utilisateurs de mettre en ligne leurs propres galeries. Un premier diaporama venant de notre IREM est disponible (sur l’aimantation). D’autres (Alain ?) devraient suivre assez rapidement.

Statistiques

Dernière mise à jour

dimanche 26 mars 2017

Publication

735 Articles
Aucun album photo
128 Brèves
11 Sites Web
126 Auteurs

Visites

854 aujourd'hui
853 hier
1963273 depuis le début
44 visiteurs actuellement connectés