Deux approches pour dériver valeur absolue

vendredi 28 décembre 2012
par  Marc JAMBON

En parallèle de la dérivée ponctuelle de la fonction valeur absolue, telle qu’elle figure dans le programme officiel de la classe de première, cette activité propose une approche moins classique, celle de la « dérivée globale graphique ».

1. Dérivée ponctuelle

C’est le point de vue du programme officiel, classe de première S. En respectant la conception de dérivée ponctuelle en x, on définit pour chaque x et pour chaque h ≠ 0 le taux d’accroissement :

f_h (x) = \frac{|x + h|-|x|}{h}.

1° Pour x < 0, x fixé, et |h| < – x, réécrire fh(x) sans utiliser | |. En déduire :
fh(x) tend vers – 1 lorsque h tend vers 0.
Ainsi, la fonction valeur absolue : x \mapsto |x|, restreinte à x < 0, admet – 1 comme dérivée.

2° Pour x > 0, x fixé, et |h| < x, réécrire fh(x) sans utiliser | |. En déduire :
fh(x) tend vers + 1 lorsque h tend vers 0.
Ainsi, la fonction valeur absolue : x \mapsto |x|, restreinte à x > 0, admet + 1 comme dérivée.

3° Pour x = 0 et h < 0, réécrire fh(x) sans utiliser | |. En déduire :
fh(0) tend vers – 1 lorsque h tend vers 0 par valeurs strictement négatives.
Pour x = 0 et h > 0, réécrire fh(x) sans utiliser | |. En déduire :
fh(0) tend vers + 1 lorsque h tend vers 0 par valeurs strictement positives.
Ainsi, on peut dire qu’on a une dérivée à gauche égale à – 1, une dérivée à droite égale à + 1, et, par voie de conséquence, absence de limite pour h tend vers 0, h ≠ 0 :
il n’y a pas de dérivée ponctuelle pour x \mapsto |x| au point 0.

4° Dessiner un repère orthonormé, avec 5 cm comme unité, les axes étant représentés par un tracé extra fin. Représenter, dans ce repère, la fonction dérivée, aainsi obtenue, sur son ensemble de définition (on utilisera un
tracé en noir plus fort que celui des axes).

2. Dérivée globale graphique

Nous proposons ci-dessous une autre approche. Comme précédemment formons le taux d’accroissement, que l’on considère désormais, pour chaque h ≠ 0 fixé, comme une fonction fh de la variable x :

f_h (x) = \frac{|x + h|-|x|}{h}.

1° Pour h < 0, réécrire, sans utiliser | |, fh(x) en distinguant trois intervalles :

  • x ≤ 0
  • 0 ≤ x ≤ – h
  • – h ≤ x.

Pour h > 0, réécrire, sans utiliser | |, fh(x) en distinguant trois intervalles :

  • x ≤ – h
  • – h ≤ x ≤ 0.
  • 0 ≤ x.

2° Représentez graphiquement dans un nouveau repère orthonormé identique à celui de 1.4°, fh pour quelques valeurs de h de plus en plus petites en valeur absolue, par exemple :

  • h = – 0,5 et h = + 0,5
  • h = – 0,2 et h = + 0,2
  • h = – 0,1 et h = + 0,1
  • h = – 0,02 et h = + 0,02.

Utiliser, si possible, quatre couleurs différentes, autres que le noir, correspondant à chacune des lignes précédentes.
Constater que lorsque h se rapproche de 0, le graphe de fh se rapproche d’une ligne brisée (L) constituée d’un segment de droite « vertical » et deux demi-droites « horizontales ». [1]

3° On propose d’exprimer formellement ce qui précède en termes de limite.
Comment est faite la région du plan située entre le graphe de fh et (L) ? Évaluer son aire et montrer qu’elle tend vers 0 lorsque h tend vers 0.

4° (L) peut-être considérée comme la « dérivée globale graphique » [2] de x \mapsto |x|. Tracer cette ligne brisée en trait noir fort et remarquer quelle peut être tracée sans lever le crayon, en ce sens :
la dérivée globale graphique de x \mapsto |x| est « continue ».
Comparer avec ce qu’on a obtenu en 1.4°.


[1Cette question peut avantageusement être animée en géométrie dynamique, ce devrait être assez convaincant.

[2Terminologie qui m’est propre.


Documents joints

Deux approches pour dériver valeur absolue
Deux approches pour dériver valeur absolue
Version pdf de l’article

Commentaires

Annonces

Prochains rendez-vous de l’IREM

Séminaire EDIM-IREM

- Mercredi 14 juin 2017, 14h-18h, PTU, Saint-Denis, salle S23.6
- Mercredi 21 juin 2017, 14h-18h, 146 route de Grand-Coude, Saint-Joseph


Brèves

Décès de Raymond Smullyan

mercredi 15 mars

Le logicien Raymon Smullyan est décédé en février 2017, à l’âge respectable de 97 ans : Il avait eu Alonzo Church comme professeur ! Pour en savoir plus, voir cet article

Travailler à plusieurs

lundi 19 décembre 2016

Les enseignements d’exploration au lycée imposent aux enseignants de travailler ensemble. Chantal Tuffery-Rochdi a analysé dans sa thèse les pratiques des enseignants de MPS (méthodes et pratiques scientifiques). Elle répond aux questions des Cahiers pédagogiques.

Un document sur Eduscol

mardi 19 mai 2015

Un document clarifiant bien la façon dont les mêmes concepts vivent en mathématiques et dans les sciences « exactes » les utilisant, publié par Eduscol en octobre 2014. Citons-les :
« Le document proposé ci-dessous s’adresse aux professeurs de mathématiques, physique-chimie et sciences de l’ingénieur intervenant dans le segment [Bac-3 ; Bac+3]. Il vise à les informer des différences de présentation et d’interprétation qui sont faites de certains concepts mathématiques dans les autres disciplines. Ces éclaircissements peuvent contribuer à harmoniser et à clarifier l’utilisation de ces notions auprès des élèves. »

Histoire de la comptabilité

vendredi 28 décembre 2012

Sur ce site (en anglais) dédié à la comptabilité, on trouve des informations intéressantes sur l’histoire et les pratiques de ce domaine, qui peuvent être utiles aux professeurs enseignant des mathématiques financières (et aussi aux autres...).

La CGE et la réforme des lycées

lundi 16 janvier 2012

La Conférence des Grandes Écoles publie 19 préconisations pour la réforme du lycée.

Sur le Web : Les 19 préconisations

Pratique des mathématiques en série STD2A

lundi 16 janvier 2012

Le site de l’IGEN offre des recommandations et des ressources pour enseigner les mathématiques en série STD2A. Les thèmes abordés (couleurs et nuances de gris, arcs et architecture, jeux vidéos, photo et tableur, perspectives parallèles...) sont de nature à donner aussi des idées d’activités aux enseignants des autres séries !

En cheminant avec Kakeya

lundi 16 janvier 2012

Un livre (à télécharger) de Vincent Borelli et Jean-Luc Rullière qui présente le calcul intégral et la dérivation en s’appuyant sur la question de Kakeya. Pour les lycéens, les étudiants et tous les esprits curieux qui souhaitent voir les mathématiques sous un jour différent.

Sur le Web : Livre à télécharger

Bicentenaire Galois

lundi 12 septembre 2011

À l’occasion du bicentenaire de la naissance d’Évariste Galois (1811-2011), l’Institut Henri Poincaré et la Société mathématique de France organisent un ensemble de manifestations et proposent un site contenant diverses ressources documentaires susceptibles d’intéresser les enseignants.

Statistiques

Dernière mise à jour

lundi 24 juillet 2017

Publication

759 Articles
Aucun album photo
133 Brèves
11 Sites Web
132 Auteurs

Visites

306 aujourd'hui
292 hier
2063396 depuis le début
12 visiteurs actuellement connectés