Quand les tortues prennent la tangente

une expérience permet de découvrir la notion de tangente à un cercle
jeudi 13 septembre 2018
par  Alain BUSSER

La tortue Logo permet de découvrir la géométrie différentielle et la cinématique. En particulier, dès que la tortue cesse de tourner, elle « prend la tangente » : Elle suit une droite qui est, dans les faits, tangente à la courbe initiale. Dans le cas du cercle, on peut assez facilement tracer cette tangente puis examiner sa position relative au cercle. Le mieux pour cela est d’utiliser plusieurs tortues, l’une d’elles continuant à tracer le cercle.

Dans cet article, les tracés ont été effectués avec les tortues de Sofus. Tout autre outil ayant plusieurs tortues programmables « simultanément » convient aussi, en particulier Python.

Comment la tortue peut-elle tracer un cercle ?

L’une des premières choses que l’on apprend à tracer avec la tortue, ce sont des polygones réguliers :

  • carré (4 rotations de 90°)
  • hexagone régulier (6 rotations de 60°)
  • octogone régulier (8 rotations de 45°)
  • dodécagone régulier (12 rotations de 30°)

ce qui mène automatiquement à l’idée d’approcher un tracé de cercle par celui d’un polygone régulier ayant beaucoup de côtés et des angles petits. Par exemple, avec 360 rotations d’un degré et en avançant d’un seul pixel à chaque passage dans la boucle, on obtient ce script

et le tracé obtenu ressemble quand même beaucoup à un cercle [1] :

Dans Sofus, la tortue présente au départ porte le brassard numéro 1. Si on crée une seconde tortue appelée « 2 » et la programme pour qu’elle fasse la même chose que la tortue 1, on aura également un cercle mais plus épais :

En fait ce sont deux cercles que l’on voit, mais comme les deux tortues sont identiquement programmées, elles tracent le même cercle et les deux cercles superposés donnent l’illusion d’un seul cercle, plus épais.

Il en est de même si on ajoute une variable n qui prend successivement les valeurs 1, 2, 3, etc jusqu’à 360 :

Cette variable sert à compter le nombre de passages actuellement effectués dans la boucle. Dans le contexte actuel elle ne sert à rien, mais comme elle mesure, d’une certaine manière, le passage du temps, elle peut être mise à profit pour simuler un évènement qui aura lieu au 150e passage dans la boucle.

Au 150e passage dans la boucle, catastrophe : Les roues de la tortue numéro 2 se coincent et elle cesse de parcourir un cercle, pour effectuer une véritable sortie de route que l’on va appeler « prendre la tangente ». Pour programmer ce blocage de roues, on effectue un test sur la valeur de n et selon le résultat on tourne ou pas :

Et de fait, après avoir tourné 150 fois, la seconde tortue part sur une demi-droite tangente au cercle :

Comment avoir la droite complète

Pour mieux voir la tangente, on va faire intervenir une troisième tortue, presque identique à la tortue 2, sauf qu’après 150 passages dans la boucle, elle va reculer au lieu d’avancer :

Cela produit bien le dessin souhaité, d’un cercle avec sa tangente :

Réduction de personnel chez les tortues

En raison de la crise budgétaire, il devient nécessaire de remplacer les 3 tortues par une seule, qui fait tout le travail : Après avoir avancé et tourné 150 fois, elle fait une sortie de route, s’arrête, recule puis revient à l’endroit où elle est sortie et reprend, comme si de rien n’était, le tracé du cercle :

Cela redonne le tracé du cercle avec sa tangente, mais cette fois-ci on ne voit qu’une seule tortue à l’arrivée.

Comme il n’y a plus qu’une tortue, on en profite pour lui donner encore plus de travail, en augmentant la fréquence des sorties de route :

Comme les sorties de route ont lieu quand n est divisible par 15, et que 360=15×24, la tortue prend la tangente 24 fois, et on voit, sans surprise, le tracé de 24 tangentes en plus du cercle :

En déclenchant ces sorties de route tous les multiples de 5, on a 3 fois plus de tangentes, soit une tangente tous les 5° :

Avec autant de tangentes, on n’a même plus besoin du cercle, on le devine comme enveloppe des droites.

Soldes au rayon des tangentes

Ce genre de rosaces (enveloppe des tangentes) peut être tracé avec un script plus simple, la tortue revenant à chaque fois au point de départ :

La tortue tourne de 10° à chaque fois, et le fait 36 fois, ce qui fait bien un tour complet de 360°. Mais elle ne trace plus le cercle :

On voit le cercle non tracé comme enveloppe des tangentes. Mais par contre, la tortue a tracé des rayons, et le fait de voir les rayons en même temps que les tangentes aide à voir l’angle qu’il y a entre chaque tangente et le rayon correspondant.

Idée de preuve

La construction ci-dessus donne également une idée de la manière de prouver la conjecture : Des triangles rectangles apparaissent sur la figure, et cela suggère d’utiliser le théorème de Pythagore. On peut aboutir à quelque chose comme ceci :

Soit O le centre du cercle.

Soit H le point en lequel la tortue a tourné de 90°. Le point H est sur le cercle puisque c’est en ce point que la tortue numéro 2 du début a quitté la route. Il est évidemment aussi sur la droite puisqu’après sa sortie de route, la tortue est allée tout droit. La droite et le cercle ont donc au moins un point commun qui est H. Il reste à prouver qu’il n’y en a pas d’autre.

Soit P un point quelconque (autre que H) de la droite ; alors le triangle OHP est rectangle en H puisque la tortue a tourné de 90° dans le dernier script. Donc, d’après le théorème de Pythagore, OP²=OH²+HP². Comme HP²>0, OP²>OH² d’où OP>OH : P n’est pas sur le cercle, qui n’a donc que H en commun avec la droite.

Ceci prouve que la perpendiculaire en H au rayon est tangente au cercle. La réciproque s’obtient à partir de l’unicité de la tangente à une courbe en un point. Cette unicité revient à dire qu’une fois que la tortue a quitté la route, elle le fait de manière déterministe, ce qui est de fait un prérequis à l’expérience menée ici (et on constate ce caractère reproductible, en reproduisant l’expérience).


[1Une variante permet de tracer des cercles « à main levée », avec l’intervention d’un peu de hasard.


Commentaires

Annonces

Prochains rendez-vous de l’IREM

Séminaire EDIM-IREM

- Mercredi 12 septembre 2018, 14h-18h, PTU, Saint-Denis, salle S23.6.
- Mercredi 3 octobre 2018, 14h-18h, campus du Tampon, amphi 120B.
- Mercredi 28 novembre 2018, 14h-18h, PTU, Saint-Denis, salle S23.6.
- Mercredi 13 février 2019, 14h-18h, campus du Tampon.
- Mercredi 6 mars 2019, 14h-18h, PTU, Saint-Denis, salle S23.6.
- Mercredi 10 avril 2019, 14h-18h, campus du Tampon.

Colloque EDIM-IREM

- Mercredi 5 juin 2019, 9h-12h et 14h-17h, Saint-Denis.

Fête de la science

- Du 10 au 18 novembre 2018. Thème : « Idées reçues ».

Semaine des mathématiques et congrès MATh.en.JEANS

- Du 25 au 31 mars 2019. Thème : « Jouons ensemble aux mathématiques ».


Brèves

Notation au bac

lundi 11 décembre 2017

Une nouvelle notation sera pratiquée à partir de la session 2018 pour les algorithmes au bac. Elle est décrite avec de nombreux exemples, ici.

Décès de Roger Mohr

mardi 27 juin 2017

On sait bien que Nicolas Bourbaki n’était pas le nom d’une personne mais le pseudonyme d’un groupe. L’équivalent en informatique théorique est Claude Livercy, auteur de la théorie des programmes. Roger Mohr était un des membres de Claude Livercy.

À travers les labyrinthes : algorithmes et fourmis

dimanche 1er septembre 2013

Quand les chercheurs mettent au point des modèles d’optimisation et de recherche de plus court chemin qui s’inspirent du comportement de masse de colonies de fourmis...
À écouter : Sur les Épaules de Darwin, émission diffusée sur France Inter samedi 31 août 2013.

Rencontres Mondiales du Logiciel Libre à St-Joseph

mardi 20 août 2013

Les RMLLd se dérouleront pour la 2e fois à Saint-Joseph du 22 au 25 août.
C’est une opportunité pour les élèves qui suivent la spécialité ISN et les passionnés d’informatique.

Voici pour le samedi et le dimanche quelques interventions choisies :
- http://2013.d.rmll.info/Raspberry-votre-ordinateur-au-format-carte-de-credit?lang=fr
- http://2013.d.rmll.info/Materiel-libre-et-DIY?lang=fr
- http://2013.d.rmll.info/Arduino-de-l-electronique-libre?lang=fr

Noter aussi les conférences Art et Culture du dimanche, ainsi qu’une conférence plus engagée.

Le programme complet se trouve ici. Une radio sera ouverte pour l’occasion.
Des plaquettes à distribuer se trouvent ici.

Hyper-vidéos pour l’algorithmique au lycée

dimanche 19 août 2012

Olivier Roizès, à la demande de l’ADIREM, a réalisé une collection d’hyper-vidéos de présentation de logiciels et environnements de programmation. Ces hyper-vidéos, c’est-à-dire des vidéos contenant des éléments clicables, devraient être utiles aux enseignants désireux de se familiariser avec Python, CaRMetal, R, Rurple, Scilab ou Xcas.

Ouverture du SILO

mardi 1er novembre 2011

Le SILO (Science Informatique au Lycée : Oui !) est un espace collaboratif documentaire de partage et de formation collégiale, à destination des professeurs appelés à enseigner l’informatique au lycée.

Une initiative du CNDP, de l’INRIA et de Pasc@line, à laquelle se sont associés SPECIF, fuscia, EPI et ePrep.

Sur le Web : Site du SILO

Introduction à la science informatique

lundi 12 septembre 2011

Le CRDP de Paris publie le premier ouvrage destiné aux professeurs chargés d’enseigner la nouvelle spécialité « Informatique et sciences du numérique » en Terminale S à la rentrée 2012. Cet ouvrage a été coordonné par Gilles Dowek, directeur de recherche à l’INRIA.

Sur la création de la spécialité ISN, on pourra également consulter l’interview donnée au Café pédagogique par l’inspecteur général Robert Cabanne.

Sur le Web : CRDP de Paris

Deux publications sur l’algorithmique

samedi 17 octobre 2009

L’IREM d’Aix-Marseille publie une brochure de 73 pages, téléchargeable librement, intitulée Algorithmes et logique au lycée. Ces notions sont illustrées et déclinées sur des exercices du programme de spécialité mathématique en série L, mais sont adaptables aux programmes à venir.

Le hors série thématique n° 37 du magazine Tangente, disponible actuellement en kiosque, s’intitule « Les algorithmes. Au cœur du raisonnement structuré ». Extrait de l’éditorial : « La rédaction de Tangente a conçu la quasi-totalité de ce hors série thématique pour qu’il puisse être lu par des élèves de Seconde ».

Une carte mentale pour l’algorithmique

jeudi 10 septembre 2009

Sur son site, Jean-Jacques Dhénin a publié une carte mentale géante qui renvoie vers plus de 30 documents en ligne sur l’algorithmique. Tout ce qu’il faut — et même davantage — pour faire face au nouveau programme de Seconde !

Un catalogue libre d’algorithmes pour le lycée

dimanche 30 août 2009

Guillaume Connan, de l’IREM de Nantes, publie un catalogue libre de 119 pages d’algorithmes pour le lycée. Sur son site très riche, on trouvera d’autres documents en rapport avec l’algorithmique, notamment sur l’utilisation des langages fonctionnels au lycée et sur la comparaison programmation fonctionnelle/programmation impérative.

Statistiques

Dernière mise à jour

vendredi 21 septembre 2018

Publication

795 Articles
Aucun album photo
138 Brèves
11 Sites Web
138 Auteurs

Visites

847 aujourd'hui
991 hier
2475134 depuis le début
44 visiteurs actuellement connectés