Interdisciplinarité et approche par compétences au cycle 4

dimanche 2 juin 2019
par  Pascal DORR

Cette année, le guide de survie évolue ! Il reste au service des mathématiques bien sûr, mais s’élargit aussi à d’autres disciplines telles que les SVT et les Sciences Physiques. C’est un des supports du travail collaboratif entre professeurs. Ce guide doit permettre de rendre les mathématiques accessibles à tous et plus particulièrement aux personnes encadrant les élèves (autres professeurs, assistants scolaires, parents).

JPEG

Le « Guide de survie » en mathématiques, conçu en 2018 par Denis Theillet et Pascal Dorr, propose aux élèves d’organiser à la manière des « albums Panini », les connaissances et les compétences mathématiques attendues en fin de cycle 4. Cette année, le guide de survie évolue ! Il reste au service des mathématiques bien sûr, mais s’élargit aussi à d’autres disciplines telles que les SVT et les Sciences Physiques. C’est un des supports du travail collaboratif entre professeurs qui nous a permis de concrétiser l’interdisciplinarité qui existait déjà entre nous et d’approfondir notre réflexion sur les compétences transversales vers lesquelles on cherche tous à tendre. Notre objectif est de présenter les différentes applications quotidiennes du guide et d’en analyser les freins et les leviers pour accéder à une pédagogie efficiente : ce guide doit permettre de rendre les mathématiques accessibles à tous et plus particulièrement aux personnes encadrant les élèves (autres professeurs, assistants scolaires, parents).

Objectifs :

  • Construire un outil adapté au rythme de progression de chaque élève.
  • Donner aux élèves une meilleure visibilité des compétences à acquérir en fin de cycle 4 et leur permettre d’avoir une vision rapide des compétences restant à travailler.
  • Donner aux élèves la possibilité de s’auto-évaluer.
  • Permettre la mise en place d’une progression globale de cycle 4 sans « perdre de vue » les attentes de fin de cycle.
  • Faire prendre conscience aux élèves de la continuité des apprentissages tout au long du cycle et de l’interdisciplinarité.
  • Travailler en équipe.
  • Donner un outil simple aux intervenants des séances de « Devoirs faits » ou aux parents pour mieux aider les élèves dans la continuité des cours.

Première étape : mise à jour du guide

Notre premier travail collaboratif a été d’actualiser le guide de survie :

  • Supprimer « Inéquation »
  • Créer « Factorisation avec une identité remarquable », « Repérage », « Ratio »
  • Créer une série d’étiquettes sur l’utilisation de la calculatrice
  • Concevoir les étiquettes de SVT et SPC

Des exemples d’utilisation :

en maths :

  • En classe
    • Prérequis pour une nouvelle séquence.
    • Modèles de rédaction (phase d’entrainement pour Thalès, Pythagore, Trigo)
    • Formules (phase d’entrainement pour calculer des grandeurs simples ou composées, faire des statistiques, …)
    • Vocabulaire (notion de fonctions, probabilité, …)
    • Pendant certaines évaluations.
  • Hors classe
    • Lors de la réalisation des QCM pronote.
    • Pendant les séances de Devoirs faits : les élèves organisent le livret, récupèrent les étiquettes, les collent, s’autoévaluent...
    • A la maison pour faire les devoirs .
    • Pour préparer les différentes évaluations (du simple test jusqu’au DNB) : selon l’objectif de l’évaluation, le guide est autorisé pendant l’épreuve.

PNG
PNG

Auto-évaluation

JPEG

  • Le simple fait de récupérer une étiquette et de la coller permet à l’élève de se positionner sur le niveau 1 de la batterie.
  • C’est ensuite la réussite aux entrainements, aux exercices d’applications, aux tâches complexes, aux différentes évaluations qui donne lieu à la validation des autres barres.
  • Au final, l’élève peut s’autoévaluer très souvent et c’est une difficulté pour lui !

Des fiches pour s’autoévaluer

Les fiches d’autoévaluation en maths (fiche avec un ou plusieurs exercices sur une ou plusieurs compétences pour permettre à l’élève de s’autoévaluer). Les solutions sont proposées sous forme d’un QRcode à scanner.
Merci au site Ching Atome pour les ressources !

Côtés positifs :

  • Progressivité des élèves
  • Autonomie des élèves
  • Mobilisation de l’outil numérique
  • Chaque étiquette sert de modèle pour un exercice
  • Les élèves peuvent terminer la fiche en dehors de la classe (maison+DF)

Côtés négatifs :

  • Difficulté pour les élèves de s’autoévaluer.
  • Avoir des connaissances en LaTeX
  • Chronophage pour la préparation des supports

Des exemples de fiches :

Moyenne_mediane
puissances
Pythagore_Thales
Fractions
Calcul_litteral

Bilan général de cette action recherche :

Bilan {JPEG}

Perspectives 2019-2020 :

  • Proposer le guide de survie à toutes les classes du cycle 4 de notre établissement.
    (Guide complet avec toutes les étiquettes déjà en place, l’autoévaluation reste d’actualité)
  • Préciser les repères de progressivité de 5e, de 4e et 3e en tenant compte des derniers ajustements (Thalès en 4e, nombres premiers en 5e, translations et rotations en 3e, médiane d’une série en 4e etc...
  • Ajouter un sommaire avec la liste de toutes les compétences et connaissances du cycle 4.
  • Un guide de survie au cycle 3 est envisagé.

Portfolio

PNG - 41.9 ko PNG - 65.4 ko PNG - 60.3 ko PNG - 157.4 ko PNG - 466.3 ko sommaire

Commentaires