Algorithmique et programmation en lycée professionnel

dimanche 9 juin 2019
par  Alexandre TÉCHER

L’algorithmique et la programmation ont officiellement fait leur apparition dans les nouveaux programmes de seconde professionnelle en maths-sciences parus au Bulletin officiel spécial n° 5 du 11 avril 2019 :

https://www.education.gouv.fr/pid285/bulletin_officiel.html?cid_bo=140806

Comme dans les programmes de seconde générale, il est fait référence à la « pensée algorithmique » dont les principaux éléments sont succinctement résumés ci-dessous :

La pensée algorithmique

■ Il s’agit de penser chaque problème en termes de traitement de l’information :

- Capter l’information.
- Traiter l’information.

■ Représentation de l’information : ensemble des approches et méthodes permettant de formuler et résoudre un problème sous une forme exploitable par un système de traitement de l’information.

■ L’informatique et la programmation sont la concrétisation des méthodes issues de la pensée algorithmique.

Un exemple simple de situation de la vie courante.

À partir des étapes ordonnées, l’algorigramme peut être élaboré :

Ce qui doit être développé chez les élèves, c’est la façon de structurer systématiquement sa pensée pour résoudre les problèmes rencontrés : en mathématiques, dans leur domaine de spécialisation professionnelle, dans la vie courante. En lycée professionnel, la maîtrise des langages informatiques n’est pas la finalité de l’enseignement, mais leur pratique constitue un moyen de mobiliser d’autres démarches d’investigation, d’autres modes de résolution de problèmes, de simulation ou de modélisation. La problématique suivante a été étudiée avec des élèves de première MVA (Maintenance des Véhicules Automobiles) et de terminale MELEC (Métiers de l’Electricité et de ses Environnements Connectés). Elle met en oeuvre divers savoirs et compétences communs au référentiel d’activité professionnel et au programme de maths-sciences.

Réalisation d’un créneau par un robot mobile

exploitation

Les questions mathématiques soulevées par la construction de l’algorithme puis du programme qui feront exécuter correctement le créneau au robot ’Rover’ sont les suivantes :

- Comparer la longueur calculée de l’arc de cercle avec la valeur mesurée de façon empirique (avec une ficelle).
- Déterminer le centre d’un arc de cercle : occasion de réviser la démonstration en géométrie.
- Paramétrage de la puissance du moteur gauche en établissant un ajustement affine.

Les documents permettant cette exploitation sont fournis ci-dessous :

https://ggbm.at/uad8yxs9

Lorsque l’exploitation mathématique est faite, l’algorithme élaboré et la programmation correspondante implémentée, vient alors la phase de test en réel :


Commentaires