Semaine des mathématiques 2022


La caravane des jeux mathématiques de l’IREM s’est déplacée dans les établissements de l’ile lors de la semaine des mathématiques. Pour la première fois en 100% premier degré, et pour la première fois dans le cirque de Mafate.

Lundi 28 mars : École Aristide Briand (Le Tampon)
Mardi 29 mars : école Michel Debré (Le Chaudron)

Jeudi 31 mars : école de Marla

contrairement à ce que cette image sous-entend... l’équipe de l’IREM s’est rendue dans Mafate à pied et pas en hélico !!!

Vendredi 1er avril : école de La Nouvelle

Pour l’occasion la maîtresse de l’école de La Nouvelle avait organisé un poisson d’avril à propos de rayons gammma dont il fallait se protéger en se couvrant la tête de métal, les animateurs de l’IREMI étant bien entendu des scientifiques venus étudier ces rayons :

Ateliers

Hex

Le jeu de Hex, animé à l’école Aristide Briand, a été décrit dans cet article. Le lendemain, à l’école Michel-Debré, les élèves ont créé des jeux à deux joueurs. Les autres ateliers sont décrits (et illustrés) dans les onglets suivants.

Scratch en chaussettes

L’activité est décrite en détail dans cet article.

Sprouts

Sprouts a été joué à l’école Aristide Briand, en CE1, CE2, CM1 et CM2.


Une équipe verte contre une équipe rouge (4 joueurs en moyenne dans une équipe)
Les joueurs ont rapidement compris la règle du jeu et ont tenté des stratégies gagnantes en essayant de bloquer l’adversaire (il ne faut pas d’intersection d’arêtes par exemple).

Le jeu est terminé ! Qui a commencé ? Curieusement des élèves disaient que s’ils ne commençaient pas la partie, ils allaient la perdre ! Il a été montré que ce n’était pas le cas bien sûr [1].

Le jeu de Sprouts a également été pratiqué à l’école de La Nouvelle (en cycle 1) :

La craie rose a servi aux élèves, on voit leur capacité à dessiner le sommet et les deux arêtes d’un seul trait :

Graphes

Les jeux sur graphes ont été pratiqués dans les écoles de Marla et de La Nouvelle, essentiellement (mais pas exclusivement) en cycle 1.

Au jeu du fer à cheval, un garçon essaye de bouger un jeton bleu, mais s’aperçoit qu’au bout c’est bloqué :

De fait il a perdu ce jeu.

Pareil à la madelinette, ici ce sont les rouges qui ne peuvent plus bouger (et ont donc perdu) :

Au jeu des deux parkings, le simple fait de réussir à glisser le pion le long d’une arête est une réussite. Ici les bleus :

Et ici les rouges :

Mais ça ne réussit pas puisque le sommet visé est déjà occupé par un autre pion.

Pour mieux viser il peut être intéressant d’utiliser l’autre main comme guide :

Ici les rouges ont gagné, ce sont les premiers arrivés de l’autre côté :

Lewthwaite

Le jeu de Lewthwaite est toujours très populaire y compris en cycle 1. Mais avant même de jouer, les élèves du cirque de Mafate ont trouvé que préparer le plateau de jeu, était déjà en soi, un jeu amusant. Il s’agit de reproduire un motif en plaçant les jetons.

Une technique qui marche bien, est de poser les jetons rouges en laissant des espaces à combler par les jetons bleus :

Le jeu peut être joué à 2 (chaque joueur une couleur) :

Le plateau se remplit assez vite en travail collaboratif :

Une fois ce « jeu » terminé, on peut alors jouer au jeu de Lewthwaite. Ici les rouges ont gagné (école de Marla) :



Commentaires