Poster un commentaire à la suite de l’article...

vendredi 30 mai 2008
par  Nordine Bernard TOUMACHE

Réflexions sur les générateurs de nombres aléatoires

On nous demande, au lycée, de faire des simulations d’expériences aléatoires à l’aide des générateurs de nombres aléatoires. Il est donc légitime de s’interroger sur ce que sont ces générateurs et ce qu’ils font. Ce travail, qui s’adresse à un élève de terminale S, fournit trois sujets pour la nouvelle épreuve pratique de mathématiques dans cette classe.

En réponse à...

Logo de Marc Jambon
vendredi 29 octobre 2010 à 16h43 - par  Marc Jambon

Ce que vous proposez semble intéressant, vous pouvez bien vérifier tous les tests que vous voudrez, test du poker et d’autres, malgré cela, vos suites restent toujours préprogrammées, on pourrait dire que vos suites sont déterministes. Je veux dire par là que si vous simulez deux fois de suite une partie de n « lancers de dés » ou de n « pile ou face », avec ce que vous suggérez, en repartant à 0 entre les deux parties, vous obtenez exactement la même suite, en d’aures termes vous reproduisez la même partie.

Or, j’ai essayé la touche Random sur Mathematica, là, dans un programme adéquat qui répète n fois l’utilisation de Random, j’obtiens non seulement des suites qui ressemblent à des suites aléatoires (qu’il vaudrait mieux qualifier de pseudo-aléatoires comme le font certains probabilistes) et qui semblent ainsi simuler n « lancers de dés » ou n « pile ou face », mais si je fais exécutuer le programme une première fois, j’efface tout et je recommence, j’obtiens deux suites différentes, exactement comme si je réalise effectivement de telles parties. Je ne sais absolument pas comment sont engendrées ces suites et votre article ne permet pas de l’expliquer.

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.