Poster un commentaire à la suite de l’article...

mardi 16 février 2010
par  Monique GIRONCE

Booléens normands

Quelques exercices simples de logique dans un cadre géométrique.

En réponse à...

Logo de Alain BUSSER
mardi 16 février 2010 à 22h22 - par  Alain BUSSER

On devrait peut-être parler de la Pologne plutôt que de la Normandie, vu que l’idée d’une logique à trois valeurs de vérité vient de l’inventeur de la notation polonaise dont je ne sais pas écrire le nom, manquant quelque peu de compétences latexiennes pour cela (un « L » barré, ça se fait comment ?). Ce cas particulier de logique polyvalente permet de lever le paradoxe d’Épiménide (ou paradoxe du menteur :

La présente phrase est fausse

Si la phrase ci-dessus est à moitié vraie, elle est aussi à moitié fausse et il n’y a plus de paradoxe !

Bien entendu il n’est pas forcément recommandé de parler de ça en classe de Seconde...

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.