Morphing et barycentre avec CaRMetal (2)

Application du barycentre : les animations des élèves
mercredi 30 juin 2010
par  Nathalie CARRIÉ

Je vous propose après l’article Morphing et barycentre avec CaRMetal (1) de voir quelques unes des animations réalisées par mes élèves de première S.

Première série de figures

Sonaly


Sonaly


Loïc


Loic


Jennifer


Jennifer


Grégory


Gregory


Houmayra


Houmayra


Deuxième série de figures

ThomasDodo


ThomasDodo


Aquila


Aquila


Hervé


Herve


Emilie


Emilie


NaomiCercleEnCarre


NaomiCercleEnCarre


Troisième série de figures

Guillaume


Guillaume


Loïc version 2


LoicVersion2


NaomiOurson


NaomiOurson


Marvin


Marvin


GuillaumeCercleEnTriangle


GuillaumeCercleEnTriangle


Dernière série de figures

Olivier


Olivier


Vincent


Vincent


ThomasAvion


ThomasAvion


Illaya


Illaya


Jérôme


Jerome


Mes préférences vont aux figures de Guillaume et de Thomas (l’avion) car, en créant un polygone ombré délimité par les barycentres eux-mêmes, ils ont vraiment bien rendu dans leur animation l’effet du morphing.

Dans le tableau ci-dessous, vous pouvez télécharger le classeur CarMetal rendu par chacun de mes élèves (25 sur 31 classeurs au total).
Chaque classeur devait comporter les quatre figures demandées pour ce devoir, voir l’explication des figures attendues dans l’article Morphing et barycentre avec CaRMetal (1).

Akila Amandine Cassandra Daniel Dominique
Elodie Emilie Grégory Hawah Hervé
Houmayra Illaya Jade Jennifer Jérôme
Loïc Marvin Mégane Naomi Olivier
Rudy ThomasAvion ThomasDodo Vincent Guillaume

A la prochaine rentrée 2010, chaque élève de seconde de l’académie de la Réunion recevra un chèque de cinq cents euros pour s’équiper d’un ordinateur équipé d’un système Linux et de logiciels libres. Cela risque de changer nos pratiques d’enseignants. Personnellement, je demandais déjà à mes élèves de me rendre des travaux à réaliser sur ordinateur (soit des constructions avec CarMetal, soit des feuilles de calcul avec OpenOffice Calc, soit des programmes avec Scratch, soit des arbres avec Freemind). Ce n’était pas toujours simple, ni pour eux, ni pour moi, mon lycée étant dans une zone où les familles ne sont pas toujours équipées en informatique. Il fallait toujours repousser les dates limites où les devoirs devaient être rendus...

Je ne peux donc que me réjouir de cette avancée technologique pour notre département !

Enfin un exo où j’aurai la moyenne !

Commentaires