Poster un commentaire à la suite de l’article...

mardi 14 septembre 2010
par  Alain BUSSER

Instabilité numérique

Des suites qui ne font pas la même chose dans la pratique et en théorie...

En réponse à...

Logo de Alain BUSSER
dimanche 28 novembre 2010 à 11h36 - par  Alain BUSSER

Je persiste et signe : Il n’y a pas de « faute de programmation » (du moins ici) ; s’il est possible en Python d’utiliser une troisième variable (comme avec les autres langages de programmation), ce n’est pas nécessaire. Cette puissante fonctionnalité, Python la partage avec Lua et Ruby , ainsi d’ailleurs que JavaScript, qui grâce au paradigme des CaRScripts, permet ce genre d’affectation simultanée en bougeant un point dans le plan.

La perturbation engendrée par la valeur approchée n’est pas de nature algorithmique, elle est dûe à la combinaison

  1. du caractère fini de la précision en machine (Python étant plus précis, la divergence est plus lente) ;
  2. d’une dépendance sensible aux conditions initiales.
modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.