Poster un commentaire à la suite de l’article...

samedi 29 octobre 2011
par  Nathalie CARRIÉ

Stage de logique par René Cori

Notes prises par Nathalie Carrié pendant le stage de logique animé par René Cori à la Réunion les 3 et 4 décembre 2009.

En réponse à...

Logo de Alain BUSSER
samedi 22 décembre 2012 à 17h54 - par  Alain BUSSER

« les programmes officiels n’encourage pas à la formalisation dans l’écriture de limite et continuité » :

C’est un euphémisme, ces définitions ont littéralement disparu des programmes de lycée, pour lesquels

  • Une fonction f tend vers 3 (lorsque x tend vers +∞) si, pour tout n entier négatif, il existe x à partir duquel f(x) est proche de 3 à moins de 10n près ;
  • plus de définition de la continuité ; mais il est dit qu’une fonction continue est intégrable : La continuité est une propriété non formalisée des fonctions de référence, dont on admet qu’elle entraîne l’intégrabilité
  • Les intégrales de 0 à +∞ ou de -∞ à +∞ sont nécessaires en probabilité, sans que jamais elles soient définies, a fortiori comme limites d’intégrales définies : On les calcule sans dire à quoi correspond ce calcul
modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.