Fête de la science 2013 : le stand de l’IREM

jeudi 31 octobre 2013
par  Alain BUSSER

Le stand de l’IREM a, une fois de plus, eu un franc succès cette année, comme en témoigne l’épuisement des animateurs...

Polyèdres et expression artistique

Les plus jeunes se sont précipités sur l’atelier « polydrons », dont le succès a été tel qu’il a fallu rationner le temps de passage sur l’atelier (une dizaine de minutes par enfant). Les plus petits bouts de choux ayant tenu absolument à ce que leurs créations artistiques soient immortalisées avant de subir les assauts de leurs successeurs, voici, à leur pressante demande, la reproduction photographique de leurs créations :

JPEG JPEG

Tangrams

Les tangrams ont eu moins de succès que les polydrons, parce que le public visé croyait, à tort, que c’était « trop facile » pour eux. D’ailleurs, rapidement, certains ont mélangé des pièces de leur jeu avec celles d’autres jeux pour se faciliter la vie (typiquement, mettre 4 grands triangles pour former un carré avec ses diagonales). L’atelier a quand même suscité d’intenses réflexions-manipulations :

Casses-têtes

Après avoir essayé, parfois en vain, de tourner de la bonne manière les pièces du tangram, les plus hardis se sont essayé à la redoutable 3D !

Souvent, on doit remettre toute sa stratégie en question, et essayer de recommencer presque au début :

casse-tête

Celui-là demande d’ajuster des paires de couleurs, et c’est rageant de voir que lorsqu’on arrive à ajuster les couleurs d’un côté, ça détruit tout ce qu’on avait fait de l’autre :

couleurs

Le serpent est sans doute le plus redoutable de tous ces casses-têtes : Au départ, il a la forme d’un cube, qui devient un serpent quand on le déroule ; refaire le cube est une tâche d’une complexité surprenante :

le serpent

Le Rubik’s Cube

Une des nouveautés de cette année était un atelier sur le Rubik’s cube animé par Philippe Roulph ; il ne s’agissait ici que d’une initiation à des mouvements de base, comme faire un damier par exemple. Les enfants étaient particulièrement concentrés :

rubik 1
rubik 2

Le jeu d’échecs

Une seconde nouveauté était un atelier sur le jeu d’échecs animé par François Coste-Sarguet, qui a connu un grand succès le samedi matin (photos en préparation).


Commentaires