Olivier SICARD

Professeur de mathématiques au lycée de Bellepierre, Saint-Denis (Réunion)


Articles de cet auteur

TeachMeet du 6 Novembre 2019

Pour notre second TeachMeet, nous avons eu quatre volontaires. La formule de moins de 3 min a séduit les participants et les spectateurs. Certains ont décidé d’appliquer le concept dans leur classe.
- Le système solaire
- MATHFactor
- Compter en base 2 avec ses doigts
- Réflexion autour d’un exercice qui aborde la condition d’arrêt d’une boucle while

dimanche 24 février 2019
par  Olivier SICARD

Les mathématiques de lycée au service des jeux vidéos

À partir de problématiques tirées des jeux vidéos, comment faire apparaître des concepts mathématiques clairement identifiables par nos élèves de lycée ?

dimanche 12 novembre 2017
par  Boris LAVAL , Olivier SICARD

Le jeu de Juniper Green

Le jeu de Juniper Green, aussi appelé ”jeu des multiples et des diviseurs” est un jeu mathématique opposant deux joueurs. Il a été créé par Richard Porteous, enseignant à l’école de Juniper Green, auquel il doit son nom. Cet article propose une analyse mathématique et algorithmique de ce jeu.

mardi 25 avril 2017
par  Alain BUSSER , Florian TOBÉ , Olivier SICARD

Des élections présidentielles sans scrutin uninominal ?

Des expériences de votes autres que le scrutin uninominal ont été effectuées sur un échantillon d’électeurs, afin de voir si le mode de scrutin exerce une influence sur le résultat.

jeudi 20 octobre 2016
par  Olivier SICARD

Théorie du choix social - Épisode 4 - Les fonctions d’agrégation quasi universelles

En théorie du choix social, la propriété d’Universalité stipule que les votants ne sont en aucun cas limités dans leurs préférences. À première vue, cette propriété semble être totalement indispensable à l’élaboration d’une « bonne » fonction de choix social démocratiquement viable. Cependant, nous allons voir que dans le cadre cardinal de la théorie du choix social l’Universalité pose problème. En effet, le vote cardinal implique nécessairement la mise en place pour tous les votants d’une échelle de notation unique et bornée, mais alors la méthode d’agrégation perd son Universalité.

jeudi 20 octobre 2016
par  Olivier SICARD

Théorie du choix social - Épisode 3 - Une version cardinale de la théorie

Dans ce troisième épisode, nous nous demandons ce que donne la théorie cardinale du choix social, c’est à dire ce qu’il se passe si nous considérons que chaque individu est à même d’associer une intensité à ses préférences. Cela nous amènera à caractériser la fonction somme dans le cadre cardinal de la théorie du choix social, puis à reconsidérer le théorème d’impossibilité d’Arrow.

samedi 19 mars 2016
par  Olivier SICARD

Théorie du choix social - Épisode 2 - Arrow contre May : le match

Cet article se propose de prolonger l’étude du problème général de l’agrégation des préférences et du théorème d’impossibilité d’Arrow en présentant le théorème de May, qui est le premier exemple de possibilité en théorie du choix social.

dimanche 7 décembre 2014
par  Olivier SICARD

Théorie du choix social - Épisode 1 - Le théorème d’Arrow : la dictature éclairée serait-elle plus démocratique que la démocratie ?

En démocratie, la question du vote est cruciale, car la qualité d’une démocratie découle principalement de la qualité de la méthode de vote employée dans cette démocratie. Le principe de démocratie existe depuis environ 2600 ans et, durant tous ces siècles, une multitude de méthodes de vote ont vu le jour sans que jamais aucune ne semble forcément surpasser les autres. D’ailleurs, les paradoxes pullulent dans ce domaine ! C’est seulement dans les années 1970 que Kenneth Arrow (prix Nobel d’économie) énonça et démontra son théorème dont le résultat est pour le moins surprenant et qui passe pour le théorème le plus important de ce siècle en théorie du choix social : la dictature est plus démocratique que la démocratie.

dimanche 24 mars 2013
par  Olivier SICARD

La loi normale asymétrique

Cet article propose une nouvelle définition de la loi normale asymétrique fondée sur l’utilisation de deux lois normales « classiques » tronquées et recollées.

Envoyer un message