Séminaire 2019-2020

Programme du séminaire commun à l’équipe de recherche EDIM (Épistémologie et Didactique de l’Informatique et des Mathématiques) et à l’IREM de la Réunion.

mercredi 4 mars 2020, 14h-18h, amphi 190, campus universitaire du Tampon

1. Approche kinesthésique de l’agorithmique en cycle 3
Alain Busser et Ariel Freckhaus, lycée Roland-Garros, Le Tampon

Pendant que la moitié de l’équipe construit un labyrinthe, l’autre moitié apprend à programmer le robot. Puis chaque équipe essaye de programmer son robot pour le faire sortir du labyrinthe conçu par l’autre équipe. Les notions d’angles orientés et d’addition des mesures algébriques sont abordées par la manipulation, mais également la programmation par blocs, le travail collaboratif et le repérage dans l’espace. On se propose de montrer le matériel utilisé. Saurez-vous faire mieux que les élèves de CM2 ?

2. Mathématiques et nutrition, Cogni’class et pédagogie inclusive
Elmostafa Salmi, collège Hégésippe-Hoarau, Saint-Louis

Je présenterai une démarche d’investigation qui développe l’esprit critique des élèves par l’application des compétences scientifiques de base à des situations de la vie courante comme leur alimentation quotidienne. Je parlerai ensuite de l’approche pédagogique Cogni’class, centrée sur les tâches des élèves, qui crée un environnement faisant progresser ces derniers en même temps que l’enseignant. Je terminerai par des considérations sur la pédagogie inclusive permettant aux élèves de consolider leurs processus de mémorisation et de faire évoluer leurs modèles.

3. Des pistes pour intégrer l’histoire des mathématiques dans ses cours
Marion Le Gonidec, UFR ST, université de la Réunion

L’histoire des mathématiques fait son entrée dans les programmes de mathématiques du lycée. Les programmes restent cependant assez flous en proposant des éléments clés d’histoire bruts ou chapeautés par l’expression « on pourra évoquer... ». Oui, mais concrètement, comment on fait ? Il n’est pas question d’y consacrer des séances entières. Dans cet exposé, je présenterai différentes stratégies pour enrichir ses cours et choisir ses exercices afin de permettre d’aborder ces éléments d’histoire, exemples à l’appui.

4. Le langage de la théorie des langages
Alain Busser, lycée Roland-Garros, Le Tampon

Le vocabulaire très spécifique de la théorie des graphes donne lieu, lorsqu’on s’intéresse à sa sémantique, à des idées totalement imprévues qui ont mené à la fabrication en quelques minutes d’un prototype de la machine de Mealy qui sera présentée lors de la semaine des mathématiques. On racontera la genèse de cet automate puis on donnera un exemple de décodage (algorithme de Huffman, 1951) à l’aide de l’automate.


mercredi 5 février 2020, 14h-18h, salle S23.6, Parc technologique universitaire, Saint-Denis

1. Dessiner avec Fourier
Olivier Sicard, lycée Bellepierre, Saint-Denis

De manière assez générale, qu’évoque en nous l’expression « courbe paramétrée » ? À quoi nous fait-elle penser ? À un point M(t) de coordonnées (x(t), y(t)) où les fonctions x et y sont le plus souvent infiniment dérivables, à d’énormes tableaux de signes et de variations, aux études des points d’inflexions, points de rebroussement de première et de seconde espèce, aux études des asymptotes, aux courbes de Lissajous, à la cardioïde, what else ? Toutes ces pensées vont dans le même sens : je possède l’équation paramétrique et je veux connaitre sa courbe représentative. Que se passe-t-il si on inverse le problème : supposons qu’un artiste croque quelque chose sur une feuille (ou une tablette), pourrait-on trouver l’équation paramétrique qui régit le mouvement de sa main sur la feuille ?

2. Former et accompagner les enseignants en mathématiques aux cycles 1, 2 et 3, en éducation prioritaire et au-delà (2e partie)
Vincent Dambreville, collège Bourbon, Saint-Denis

Le rapport Villani-Torossian considère la question de l’enseignement des mathématiques et de la résolution de problèmes comme un élément clef de la réussite scolaire. L’Institut Français de l’Education (IFE) propose des analyses, des outils, des expérimentations menées autour des problématiques soulevés par ce rapport. Nous présenterons une première synthèse des points saillants étudiés lors d’une formation suivie à l’IFE. Les thèmes évoqués ont été : les émotions lors de l’apprentissage à l’école, la construction du nombre, interroger la manipulation en mathématiques, l’enseignement de la résolution de problèmes.

3. La divisibilité par le jeu en cycles 3 et 4
Alain Busser, lycée Roland-Garros, Le Tampon

Les jeux de Chomp et de Juniper Green, déjà présentés, permettent de découvrir la divisibilité de manière ludique. Le jeu divhasard, par contre inédit, est bien plus proche du programme de cycle 4. Mais il est praticable dès le cycle 3 et permet, en plus, d’aborder la notion de probabilité. On présentera le jeu en jouant une partie et on relatera sa genèse.

4. DocTools (DocEval et DocShare)
Yves Martin, IREM de la Réunion

Présentation des avancées techniques des DocTools d’Eric Hakenholz, qui propose des outils d’évaluation et des activités en ligne plus sûres et en conformité avec les demandes des institutions (RGPD).


mercredi 27 novembre 2019, 14h-18h, amphi 120A, campus universitaire du Tampon

1. Les automates de Kleene pour les élèves kinesthésiques
Alain Busser, lycée Roland-Garros, Le Tampon

On présentera l’activité qui a été préparée par les élèves de l’ALEFPA pour la fête de la science et a été testée par un public âgé de 2 ans et demi à 15 ans.

2. Évolution des procédés d’illusion d’optique et programme de mathématiques du CAP
Jean-Éric Tang-Kwor, lycée professionnel Léon-de-Lepervenche, Le Port ; Alexandre Técher, lycée Roland-Garros, Le Tampon

Démonstration du travail accompli par les élèves de CAP bijouterie pour la fête de la science. La présentation développera les démarches et outils du programme (géométrie, son de synthèse généré algorithmiquement) qui ont permis de mener à terme ce projet.

3. Enseigner la programmation au primaire à l’ile Maurice
Anousha Hosanee, université de Maurice

4. Former et accompagner les enseignants en mathématiques aux cycles 1, 2 et 3, en éducation prioritaire et au-delà
Vincent Dambreville, collège Bourbon, Saint-Denis

Le rapport Villani-Torossian considère la question de l’enseignement des mathématiques et de la résolution de problèmes comme un élément clef de la réussite scolaire. L’Institut Français de l’Education (IFE) propose des analyses, des outils, des expérimentations menées autour des problématiques soulevés par ce rapport. Nous présenterons une première synthèse des points saillants étudiés lors d’une formation suivie à l’IFE. Les thèmes évoqués ont été : les émotions lors de l’apprentissage à l’école, la construction du nombre, interroger la manipulation en mathématiques, l’enseignement de la résolution de problèmes.

5. Diagnostic entrée en sixième
Bruno Accot, collège de Trois-Bassins

Une évaluation diagnostique est faite dès l’entrée en sixième, puis un traitement numérique des résultats est dressé et redescendu aux écoles primaires. Une nouvelle évaluation est faite en fin de sixième et permet de voir si les élèves progressent ou pas grâce à une pédagogie basée sur le répétitif.

6. Continuité des apprentissages scientifiques dans le cycle 3
Pascal Dorr et Amandine Langrez, collège de Terre-Sainte, Saint-Pierre

État d’avancement du guide de survie qui doit servir de lien « concret » entre les écoles et le collège. Bilan des premiers échanges avec les collègues du primaire.

7. Deux jeux de cartes sur l’histoire des mathématiques et de l’informatique
Alain Busser, lycée Roland-Garros, Le Tampon ; Frank Jean-Albert, lycée Ambroise-Vollard, Saint-Pierre

Le jeu de cartes sur l’histoire des mathématiques en cours d’élaboration comprend actuellement 8 cartes, et des collégiens ont pu y jouer pendant la fête de la science. Il en est de même pour le jeu de cartes sur l’histoire de l’informatique et le succès des deux jeux a été tel que les collégiens ont voulu mélanger les deux jeux pour
jouer avec 16 cartes. On présentera ce jeu de 16 cartes en organisant une partie du jeu.

8. CAI, Communauté d’Apprentissage de l’Informatique
Sébastien Hoarau, UFR ST, université de la Réunion

CAI, pour Communauté d’Apprentissage de l’Informatique, est un projet de communauté de pratique autour de l’enseignement et l’apprentissage de l’Informatique. Le public cible sera les enseignants des élèves de 10-15 ans d’une part et 15-18 ans d’autre part, mais le projet permettra aussi à d’autres publics de s’initier à l’Informatique. Favoriser le partage de pratiques et de ressources tout en s’appuyant sur l’existant est le maître mot du projet.

9. Pensée fonctionnelle en physique-chimie au collège : morse et formulaire « Objectif Brevet »
Arnaud Verhille, collège Thérésien-Cadet, Sainte-Rose ; Nathalie Carrié, IREM de la Réunion

Afin de développer la pensée algorithmique chez les élèves en physique-chimie, un premier travail a été réalisé avec les classes de troisième en travaux pratiques sur le concept de masse volumique à travers la réalisation de blocs fonctions sous Snap!. Avec le club astro et avec les sixièmes, des études de mouvement circulaire uniforme des planètes telluriques ont été réalisées dans le but de situer les élèves dans le temps et dans l’espace. Un projet de transmission d’informations par signal sonore en morse a été amorçé avec les sixièmes. Le travail commencé avec les troisièmes se prolongera par la réalisation d’un formulaire « Objectif Brevet » Snap! contenant toutes les formules indispensables à connaître pour l’examen.

10. Manipuler, verbaliser, abstraire au lycée
Julien Sautron, lycée Lislet-Geoffroy, Saint-Denis ; Mathieu Gopal-Panon, lycée Le Verger, Sainte-Marie

11. Solutions constructives en ingénierie et développement durable
Ariel Freckhaus et David Roudeilla, lycée Roland-Garros, Le Tampon

12. Vers des annales du rallye 974 Maths
Ibrahim Moullan, collège de la Marine-Vincendo, Saint-Joseph ; Florian Tobé, collège de la Ligne-des-Bambous, Saint-Pierre


mercredi 6 novembre 2019, 14h-18h, salle S23.6, Parc technologique universitaire, Saint-Denis

1. Présentation de l’offre de Canopé en mathématiques et informatique
Joël-Paul Grillasca et Didier Février, Canopé de la Réunion

2. Manipuler, verbaliser, abstraire au lycée
Mathieu Gopal-Panon, lycée Le Verger, Sainte-Marie ; Karine Hoarau, lycée Leconte-de-Lisle, Saint-Denis ; Julien Sautron, lycée Lislet-Geoffroy, Saint-Denis

Le premier objectif est d’instaurer dans la classe un climat d’apprentissage nouveau. L’apprentissage s’appuiera sur la manipulation et la verbalisation pour tendre vers l’abstraction. L’étape de la verbalisation sera mise en valeur par l’utilisation d’outils numériques (capsules vidéo et montage d’images) et enrichie par des conflits sociocognitifs.

3. La BD pour l’enseignement des maths
Mickaël Iatalese, lycée Amiral-Bouvet, Saint-Benoît

Quelques pistes pour utiliser la bande dessinée dans l’enseignement des mathématiques. Comment pourrait-on l’exploiter dans le cas d’un résumé de cours, d’un point méthode ou bien d’une phase d’accroche pour introduire une notion mathématique ?

4. Python et histoire des mathématiques
Alain Busser et Alexandre Técher, lycée Roland-Garros, Le Tampon

Le nombre e est au programme de mathématiques de première générale. On montrera comment on peut introduire son inverse par l’analyse d’un document du milieu du 18e siècle, analysant un jeu de cartes. Euler a montré que, lorsqu’on mélange un jeu de cartes, la probabilité qu’une carte au moins reste à sa place est proche de 1/e. Cela amène assez naturellement à la modélisation, en Python, d’un mélange de cartes. Une activité sera présentée, au cours de laquelle des élèves de seconde ont réinventé l’algorithme de Fisher-Yates !

5. Présentation de courts diaporamas pour toute personne débutant en Python
Émeline Roblet, Lycée Nord, Saint-Denis ; Charles Roblet, lycée Lislet-Geoffroy, Saint-Denis

Le but de ces diaporamas est de savoir parler Python. L’accent est donc mis sur la syntaxe et certaines commandes de base.

6. TeachMeet
Nathalie Carrié, IREM de la Réunion

Le concept de TeachMeet a déjà été présenté au séminaire du 9 octobre. Voir le compte rendu de ce premier TeachMeet sur cette page.


mercredi 9 octobre 2019, 14h-18h, amphi 120B, campus universitaire du Tampon

1. La formation des professeurs des écoles à Mayotte : quelles particularités ?
Abal-Kassim Cheik Ahamed, ESPE de la Réunion et CUFR de Mayotte

La formation des enseignants du premier degré de Mayotte est conçue pour répondre à l’immense défi de scolarisation de l’île et pour accompagner son évolution hors norme. L’académie scolarise plus de 55 000 élèves dans le premier degré dont environ 16 500 en maternelle, un effectif multiplié par 10 en 30 ans. Elle compte 3 243 enseignants dont 40% de contractuels. La formation MEEF de Mayotte est aujourd’hui une force pour faire face à l’immense défi que représente le territoire. L’enjeu est de répondre à l’urgence, rapidement, mais également d’accompagner le territoire dans sa transformation, par une formation de qualité à Mayotte pour Mayotte, tout en répondant aux exigences nationales. Elle s’adresse aux lauréats du concours CRPE de Mayotte, recrutés au niveau Bac+3. Les problématiques communes à l’obtention des diplômes et à la professionnalisation sont traitées avec l’intention de réduire la distance entre connaissances scientifiques, connaissances didactiques et mises en œuvre pédagogiques. La formation articule les savoirs spécifiques des disciplines avec les compétences didactiques et les éléments du contexte mahorais.

2. De retour du colloque ‘Snap! Conference 2019’, Heidelberg, Allemagne
Nathalie Carrié, IREM de la Réunion

Le colloque ‘Snap! Conference 2019’, qui s’est tenu à Heidelberg du 22 au 29 septembre 2019, a rassemblé des enseignants, développeurs et chercheurs en sciences de l’éducation, informatique et informatique éducative. De très nombreux thèmes ont été abordés : 50 ans d’histoire de Logo, histoire et futur de Snap!, MathLand à l’âge de Snap!, robots de traitement des liquides, Snap4Arduino, MicroBlocks, concepts orientés objets en programmation visuelle, ensemble de Mandelbrot, programmer de la broderie avec Turtlestich, jeux informatiques pour la physique, machine d’arcade, etc. Je présenterai mon propre exposé et les deux projets réalisés pour mes deux ateliers :

  • Snap!, un outil puissant pour étudier les algorithmes au lycée.
  • Programmer une chasse au trésor, atelier inspiré d’un exercice d’un Sesamanuel de seconde.
  • Programmer un jeu vidéo basé sur des promenades aléatoires.

3. La théorie des langages en grande section
Alain Busser, lycée Roland-Garros, Le Tampon ; Leïla Patel-Houry, école Aristide-Briand, Le Tampon

Il y a essentiellement deux manières d’utiliser un automate de Kleene : la première consiste à mouvoir un pion sur l’automate et écrire sous la forme d’un mot (ici, le prénom d’un ou une élève) le trajet effectué par le pion ; la seconde consiste à « lire » un mot et reconstituer lettre par lettre le trajet effectué par le pion sur l’automate. Les deux activités (qualifiées de « jeux » par les élèves) ont été testées dans la classe de grande section de l’école Aristide Briand (Tampon 1). On se propose de relater cette expérience.

4. Le TeachMeet, un évènement informel de formation professionnelle
Nathalie Carrié, IREM de la Réunion

Le TeachMeet est né en 2006 d’une rencontre de trois enseignants écossais qui voulaient échanger sur leur pratique en matière d’éducation. La formule, très utilisée en Grande-Bretagne, connait un succès grandissant. Il s’agit d’un évènement informel de formation professionnelle pendant lequel des enseignants partagent des pratiques éducatives, des ressources et des idées de manière conviviale, spontanée et active. Je témoignerai de mon expérience personnelle et je présenterai divers formats possibles pour un TeachMeet, qui pourront être expérimentés ultérieurement au sein de l’IREM ou des laboratoires de mathématiques.


mercredi 11 septembre 2019, 14h-18h, salle S23.6, Parc technologique universitaire, Saint-Denis

Réunion de rentrée de l’IREM

  • Introduction du directeur : présentation de l’IREM et des modalités de travail de ses animateurs, calendrier et organisation des activités 2019-2020
  • Présentation, par chaque animateur ou chaque groupe, de ses projets de recherche-action, d’animation et de production d’outils pédagogiques
  • Hommage à Yves Martin à l’occasion de son départ à la retraite
  • Conférence d’Yves Martin : Exploration dynamique de deux modèles de géométrie non arguésienne
  • Pot offert par le LIM en l’honneur d’Yves Martin