À la maternelle

Algorithmique, structuration de l’espace et du temps, jeux


Articles publiés dans cette rubrique

mardi 7 juillet 2015
par  Haintso RALAINARIVOARIMINO , Pauline VIENNE

Structuration de l’espace en maternelle

Un mémoire de master MEEF dans le domaine « découvrir le monde » et plus précisément dans le sous-domaine « se repérer dans l’espace », car nous avons constaté que celui-ci n’était pas toujours exploité dans les écoles maternelles.

dimanche 13 novembre 2016
par  François BARBÉ

Le facteur de Mafate

Le facteur de Mafate est un casse-tête numérique, ou puzzle de nombres, qui se joue seul ou à plusieurs. Il permet de matérialiser deux des quatre types de la classification des problèmes du champ additif selon Gérard Vergnaud, dans la limite des nombres allant jusqu’à 10.

mardi 20 juin 2017
par  Didier SÉVERIN

Une séquence d’initiation à l’algorithmique en maternelle

Initiation à l’algorithmique en TPS/PS et MS de maternelle. Ces activités sont largement transposables à la GS ou au CP.

mercredi 12 mars 2014
par  Christine ROSTIN

Typologie de Vergnaud et structuration du temps en Grande Section (1re partie)

Présentation de la phase initiale du protocole expérimental. L’objectif de la phase d’imprégnation est de donner aux élèves une culture commune en résolution de problème et en structuration du temps. Cette phase initiale est également une phase exploratoire visant à collecter des informations qui seront déterminantes dans la conduite des deux phases d’expérimentation prévues ultérieurement.

samedi 27 juillet 2019
par  Alain BUSSER

Coloration de graphes dès l’école maternelle

Colorier un graphe, c’est colorier ses sommets. Cela prend moins de temps que colorier une carte, et libère l’esprit vers des tâches plus abstraites.

mardi 22 février 2011
par  Emmanuel BÉNARD

L’hyper-prévention de l’illettrisme : un exemple par le comptage en cycle 1 de l’école maternelle à la Réunion

Qu’est-ce-que l’illettrisme mathématique ? À partir de quel âge peut-on mettre en place des observables et des remédiations adaptées ? Quelle est la place de la formation des personnes travaillant avec ce public d’ « illettrés mathématiques » ? Quelle est l’incidence du contexte créolophone ?